Skip to content

Star Académie en prolongation

27 mars 2012

La cinquième édition de Star Académie est terminée et j’en fais ma « prolongation ». Depuis la dernière édition de cette aventure, l’exemple de Patrick Huard m’a permis de provoquer des conversations sur les pratiques pédagogiques liées à l’évaluation au service de l’apprentissage dans mon milieu. J’ai tenté de communiquer avec lui au début de la saison pour lui partager ceci et pour lui demander la permission d’exploiter son « oeuvre » à des fins de développement professionnel.

Voici un extrait de mon message…

Je dois vous dire que je vous ai cité en exemple à quelques reprises auprès de mes collègues pour vos actions en tant que professeur à Star Académie. Lors de vos interventions, vous accueillez les élèves en engageant une conversation qui touche d’abord leur côté affectif. Après avoir établi un climat de confiance, vous écoutez et observez votre élève en action. Vous questionnez l’élève pour mieux comprendre certains éléments de sa performance. Ensuite, vous lui partagez les points forts et vous lui proposez une prochaine étape. Votre rétroaction est claire et très précise.

Parmi les pratiques pédagogiques en lien avec l’évaluation au service de l’apprentissage, notre communauté d’apprentissage professionnelle cherche à s’améliorer pour fournir à chaque élève des rétroactions descriptives continues, claires, spécifiques, signifiantes et ponctuelles. Nous voulons offrir des renseignements précis aux élèves au sujet de leurs points forts, des améliorations requises et des étapes à franchir pour y arriver.

Avec mes collègues, nous avons visionné des extraits de ses cours pour tenter d’y déceler des exemples concrets de pratiques pédagogiques et pour les analyser.

Dès le début de la présente saison, Patrick Huard a accordé une entrevue dans laquelle il parle de son rôle.

On y entend: « Je me vois plus comme un évaluateur. Juge, je trouve ça dur un peu. » Nous faisons des liens entre ce commentaire et ce que nous appelons l’évaluation au service de l’apprentissage et l’évaluation de l’apprentissage. Dans la langue anglaise, les deux mots « assessment » et « evaluation » facilitent la distinction entre ces deux intentions.

Patrick Huard dit aussi: « Quand j’ai passé des auditions souvent dans ma vie, j’aurais aimé avoir du feedback. J’aurais aimé savoir pourquoi je l’ai eu ou pourquoi je ne l’ai pas eu. Souvent, tu es dans le néant, tu ne le sais pas. »  

« L’amour et le respect des performeurs passe par donner un feedback honnête comme performeur pas comme critique. Je ne fais jamais de commentaires à quelqu’un sur quelque chose que je sais qu’il ne peut pas travailler«  . Ses propos illustrent avec humour l’importance d’une rétroaction descriptive, précise et réaliste.

En Ontario, la politique d’évaluation et de communication du rendement « Faire croître le succès » propose des pratiques pédagogiques (pages 41-44).  Quelles sont nos/vos prochaines étapes pour poursuivre la mise en oeuvre de pratiques pédagogiques en lien avec l’évaluation au service de l’apprentissage ?

  • offrir une rétroaction descriptive et utile aux élèves et ce, en temps opportun
  • filmer des séquences en classe pour analyser  la qualité de notre rétroaction
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :