Skip to content

Droit de parole

7 décembre 2010

« Les conversations sont les cellules souches de l’apprentissage. »  Jay Cross

Scénario X : Quelque part au pays, dans une classe, LA question est posée. Même pas le temps d’une respiration et c’est le début d’un monologue … on entend la question posée à nouveau, des conseils, des indices, des mises en garde…. toujours la même voix… Tout à coup, un élève est sollicité pour fournir un élément de réponse. Et le monologue reprend de plus belle…

D’accord, j’exagère, mais… Qui prend part aux conversations en classe? Combien y a-t-il de « conversations » en lien avec l’apprentissage? Quelles seraient les données si on demandait à quelqu’un de noter le type et la fréquence des interventions et des échanges lors d’une période en classe ou si on analysait un clip vidéo de cette période?

Un article au sujet d’un projet de développement professionnel grâce à l’observation par les pairs (Teacher Development Through Peer Observation) a été pour moi une source d’inspiration dans ma quête de développement d’habiletés d’observation et de cueillette de données en salle de classe.

Quelles stratégies peut-on mettre en place pour offrir aux élèves plus de temps et d’occasions pour parler et articuler leurs idées?

  • Orchestrer du travail en dyade ou en petites équipes.
  • Compter au moins trois longues respirations après avoir posé une question (inspire – expire – inspire – expire – inspire – expire…) pour laisser le temps aux élèves d’avoir de l’inspiration et d’articuler leur pensée.
  • Utiliser la stratégie « PPP » – (Pense, parle, partage ou Think, Pair, Share)… une séquence qui prévoit du temps de réflexion et du temps pour des échanges à deux niveaux différents, en dyade et en grand groupe suite, à un questionnement.
  • Exploiter des outils technologiques pour favoriser les conversations (Interesting Ways pour l’utilisation de blogs, twitter, podcast, skype, voicethread, vidéo, wallwisher, téléphone,… en classe).

Autres pistes à partager pour multiplier les conversations en classe?

Publicités
One Comment leave one →
  1. Francine permalink
    15 décembre 2010 16:26

    C’est vrai que l’on passe beaucoup de temps à poser des questions et souvent, à répondre à ces questions sans donner la chance aux élèves de réfléchir et de répondre. Lors d’une rencontre la semaine passée, on nous a présenté une façon d’encourager les « conversations académiques »…je vais retrouver la référence et je viendrai l’ajouter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :